photolaurent.fr
Accueil
Reglement
Les cours
Le club photo
Psychologie a l'image
La retouche d'image
Expositions
Evènements / Agenda
Les Photographes
Galerie de photos
S'inscrire
Demande d'informations
Le bureau
Petites annonces
Liens
Forum
Aide en ligne
Cours de photographie par vidéo
Mon compte
Bannieres
Nous contacter
GALLERIE PHOTO
Franck TELLOSA

Grand gourou !

jeune photographe---------MDR j’ai débuté ma carière pro dans l’armée de l’air en 1967 comme photographe (5 ans) , apres un séjour à l’ecole nationnale de photographie je me suis installé dans les pyr.or ou j’ai crée un magasin a rivesaltes puis une petite entreprise de photographies aériennes, à la fois photographe et pilote j’ai pratiqué cette activité pendant 20 ans.Je suis un précurseur dans le domaine de la photographie aerienne a 360°.président fondateur de nicephore 66 j’ai voulu creer une dynamique de cours et d’echanges culturels pour tous,ceci a fins de donner a notre noble art la place qu’il mérite en roussillon.Ce metier m’a apporté beaucoup,il est temps d’apporter aux autres ma modeste contribution à l’image photographique. Cela fait maintenant 12 ans que je donne des cours bénévolement, y aura t’il 12 ans de plus? j’en doute--------------lol


Cliquer sur la photo pour agrandir

© Copyright Franck TELLOSA - Reproduction interdite sans l'accord du photographe -

Photo postée le : 24/05/2013
Photo vue : 2022 fois.

Le portrait
Il en existe de plusieurs sortes, mais on peut facilement les classifier par genres
-les portraits en tête
-les plans dits américains (tête et buste)
-les portraits en pied
-ceux en mise en situation (par exemple sur le lieu de travail)
-ceux en séquentiel (c'est-à-dire plusieurs expressions en séquences)
- l’auto-portrait (votre propre image prise par vous-même)
-ceux pris à l’insu du sujet (attention quand même au droit Français)
-les portraits déjantés. La définition du portrait étant de prendre le corps humain, on peut aussi en prendre qu’une infime partie, c’est aussi une écriture picturale du corps de l’autre.
Bien sur l’idéal étant de faire en sorte que le lecteur dépasse le simple cadre de la photo et trouve chez le modèle une expression un regard, une attitude qui révèle un coté intimiste du sujet.
Certains considèrent que le portrait est un viol-------------ils ont raison !!! Cependant il faut tout de même nuancer, car si celui-ci révèle parfois des attitudes, des regards chargés d’expression, ou des postures non usuelles et on peut considérer que c’est une projection du « moi profond » Pourquoi pas en exagérant un peu, un reflet de l’âme figé dans le temps ! Et ça c’est bien !
Comment faire un bon portrait ?
Quel que soit le genre situé plus haut il y a deux attitudes primordiales que doit avoir le photographe
1° envers son sujet : Il faut aimer son sujet (en tout bien tout honneur bien sur)
                                    Le faire participer (ceci  est valable pour les portraits posés) lui faire oublier le matériel photographique
2° envers soi même ; Ne pas perdre de vue le but à atteindre,est par exemple de révéler chez la personne tel ou tel trait de caractère, ou tel trait physique mis en exergue !
Se donner les moyens de------------- Ambiance, choix du lieu de PDV (pour les portraits posés)
Avoir une idée très précise des possibilités données par son matériel ! Par exemple employer un 100MM de focale et ceci pour écraser l’appendice nasal (écrasement des plans donnés par une focale moyenne), et  pour laisser du champ au sujet. Employer une focale plus longue pour éliminer les arrières plans ou a contrario utiliser le grand angle pour créer un portrait monstrueux.
Parfois utiliser le mode rafale (système employé sur des sujets en mouvement ou il est impossible de saisir le moment parfait) Souvent employé en photo de mode ou sportive et même en physionomie sur les genres que j’ai cité, à conditions que ce soit des portraits !
Avoir un éclairage parfait (en studio ou extérieur). Par exemple flash d’appoint pour déboucher les ombres (surtout sur les yeux) en extérieur placer son sujet au bon endroit par rapport à la source lumineuse !
Bien entendu rien ne vous empêche la aussi de retravailler vos photos en post aussi bien sur les nivaux qu’en supprimant les défauts ou en « matant » par exemple la peau pour donner une impression plus fluide !
De toutes façons quoi que vous fassiez, pensez plus à votre personnage qu’au coté technique que vous aurez  programmé en amont de la PDV. Il vous faudra  le décontracter, peut être le faire rire ou a contrario lui donner un air dur et méchant !
Les bons portraitistes sont des sculpteurs de personnages et comme celui-ci, doivent parfaire et modeler leur sujet.
Je vous ai concocté divers exemples en changeant de style et de mode ! Mais ça c’est personnel ! Cela représente 15 ans de travail sur les plus récents et quelques uns il y a plus de 40 années--------bien entendu en vieillissant ils prennent une certaine valeur. Certains comme Dali que j’ai eu la chance de photographier en son temps ou des acteurs américains comme Orson-Welles ont disparu--------------fallait quand même être --- pour les mettre à la poubelle n’est-ce pas ? Ptain  je savais pas que j’étais aussi vieux------lol. Donc a vous de trouver votre propre voie et de réaliser vos propres œuvres même si elles ne vous semblent pas importantes sur l’instant, car plus tard on ne sait jamais !


Photo Précédente Retour à la liste des photos Photo Suivante


Commentaires des internautes

Ajouter un commentaire
Posté le 24/05/2013 par Franck TELLOSA

Grand gourou !

1°les portraits dit de têtes

savoir accentuer les défautsj’aime assez cette photo, en effet on en trouve plus des vieux avec la peau aussi ridée je trouve que cela donne de l’expression au personnage. Pris au maroc en 1969. Malheureusement en occident on n'en trouve plus des vieux avec la peau aussi ridée. Si vous en trouvez n'hésitez pas et shootez!

Attitudes !!! pris en 1967
Portrait de mon arrière grand- mère.
J’avais beaucoup d’affection pour cette petite vielle. Imaginez- vous elle était née vers 1875 . vivant à la campagne, sa vie etait rude mais sentait bon le terroir, jusqu’à la fin de sa vie elle binait son champ refusant par la même une vieillesse inéluctable. Je me souviens des vendanges quand j’étais gamin ou nous foulions le raisin avec les pieds, quel régal pour des gosses, cela etait vraiment la fête.
Un jour mon père lui emmena une télévision en noir et blanc, c’etait un grand luxe à l’époque. Et de nous rétorquer dans son jargon sentant bon la vigne et la campagne « foutu bête qu’est-ce que vous m’avez emmené là, je veux pas de ça chez moi vous m’avez emmené le diable dans la maison » en fait pour elle les images étaient tellement réelles qu’elle avait peur de ne plus avoir d’intimité, comme si les gens pouvaient rentrer chez elle.
Une autre fois j’ai le souvenir qu’elle c’etait blessée en maniant la faucille pour ramasser les mauvaises herbes, la blessure était d’importance. Et savez vous ce qu’elle a fait ? un peu de poivre et quelques ingrédients connus d’elle seule. Le plus beau c’est que la plaie ne s’était pas infectée. De quoi faire pâlir de jalousie, les inconditionnels du médecin qui vont eux à l’officine même quand ils ne sont pas malades.
C’étais le temps de la « frotte à l’ail et du chabrol » pour ceux qui ne le savent pas le chabrol c’etait un peu de vin dans la soupe, et la frotte à l’ail du pain avec de l’huile le tout agrémenté d’un frottis de gousse d’ail . Un régal !!
il y avais la charmille dans le jardin ou il faisait bon s’asseoir en été, bref ! une odeur champêtre, une once d’authentique et un soupçon de terroir.
Parfois nous lui demandions si elle se souvenait de sa jeunesse. Ses petit yeux s’éclairaient d’une lueur étrange, et elle nous racontait se souvenir des hussards qui passaient chemin dans la campagne, elle nous disait « qu’ils étaient géants et beaux ces hussards avec leurs casques à crinière »
A celle qui fut mon ancêtre je voudrais dire !
La vieillesse embellit tout, elle a l’effet du soleil couchant dans les beaux arbres d’octobres, et si les fleurs se fanent, elles n’en restent pas moins des fleurs.
Voilà !! je voulais lui rendre hommage avec mes photos et ce petit texte.

Le sergent noel gambino.Pilote de chasse a l’escadron 1/13 sur la base de Colmar photographié en 1969. Nous avons partagé pendant quelques temps la même chambre et les mêmes sorties, nous avions vingt ans.Il était passionné comme tous les pilotes par ce qu’il considérait comme sa vocation. Malheureusement il devait décéder en mission aérienne d’entraînement quelques mois plus tard aux commandes de son mirage. Ici je veux lui rendre un hommage particulier, c'étais mon ami.
Pas d’artifices dans ces photos simplement le portrait d’un individu ors du commun ayant donné sa vie en pratiquant le métier qu’il aimait, je crois qu’il y a des fins bien pires.
Ce jour la il monta plus haut que la plupart des pilotes en effet, je l’ai photographié dans sa combinaison stratosphérique.Ce vol très particulier s’effectuait à la limite de la stratosphère, a 27000 mètres (je me rappelle plus exactement de l’altitude) souvenez vous nous étions en début 1969 l’homme n’avait pas encore marché sur la lune. Son mirage ne pouvant monter directement à cette altitude, les techniciens lui avait adjoint ce que nous appelions une fusée « jato » d’ailleurs je crois qu’on l'aperçoit sous l’avion dans une autre photo. Cette technique particulière permettait d’atteindre des altitudes phénoménales. A cette occasion il partait de Colmar, survolait Paris et se reposait 20mn après à Colmar meyenheim. Je me rappellerai toujours ce qu’il m’avait dit « tu sais Franck j’ai vu la courbure de la terre »

 

Posté le 24/05/2013 par Franck TELLOSA

Grand gourou !

Une de mes nièces

ca qui est assez fascinant c'est ses yeux vert,flash d'appoint en plein jour + travail sur la densité en post

mannequin pris a la fnac Perpignan

clair obscur en post

probablement l’un de mes plus beau portrait.Effet joconde, le regard est tellement directif et pénétrant qu’il nous suit, meme si nous nous plaçons sous un angle tres fermé. Petite fille karen!!!! la pauvre! elle m’a proposé
sa petite poupée.Je l’ai refusé, ayant peur de lui donner de l’argent et ceci pour eviter que ce soit d’autres qui en profites.Ne sachant que faire je lui ai offert mon zippo, et la j’ai vu son petit visage s’éclairer, elle m’as permis de faire 4 ou 5 photos exceptionelles, dont la plus belle est probablement celle-ci faite avec un cadrage tres sérré. Cette photo vendue plusieurs fois m'a payé largement le voyage en thailande en son temps. Pris en 1985

 

Posté le 24/05/2013 par Franck TELLOSA

Grand gourou !

2° les plans Américains

c'est à dire visage et buste et en tous cas sans les jambes

danseuse pris en Thailande

petite lolita en herbe

c'était à phucket. Je prenais tranquillement mon petit dejeuner quand j'ai vu arriver cette gamine qui me faisait des mimiques depuis un moment. J'ai pas résisté et j'ai pris mon appareil de photos.

La maman est Thai et le papa Espagnol,un beau coktail.

Les enfants sont souvent très photogéniques quand on sait les photographier

 

Sabrila. Travail en studio . Travail en post avec ajout sombre pour faire ressortir le visage

Posté le 24/05/2013 par Franck TELLOSA

Grand gourou !

akina pris en studio

le charme et la beauté. Travail en post

pris en Thailande. Toujours une photo de charme. Copié-collé en post

 

toujours le charme,la grace et la beauté. Thailande

 

Posté le 24/05/2013 par Franck TELLOSA

Grand gourou !

toujours selon le vieux thème de la grace et de la beauté

Pris en Thailande! ne vous y trompez pas c'est un homme------pris dans un spectacle de travestis----------lol

Laure magnifique mannequin. La grace de la jeunesse.Pris en studio

sur cette photo pose devant une affiche de Jean Dieuzaide représentant Salvador Dali. J'ai fermé l'oeuil de notre vénéré Dali en post. j'ai colorié certains éléments. C'était mes débuts toshopiens

 

Posté le 24/05/2013 par Franck TELLOSA

Grand gourou !

petite fille karen!!!! la pauvre! elle m'a proposé
sa petite poupée.Je l’ai refusé, ayant peur de lui donner de l’argent et ceci pour éviter que ce soit d’autres qui en profites.Ne sachant que faire je lui ai offert mon zippo, et la j’ai vu son petit visage s’éclairer, elle m’as permis de faire 4 ou 5 photos exceptionnelles, dont la plus belle est probablement la première de la série faite avec un cadrage très serré sur le visage.

 

Posté le 07/12/2016 par Bettina Flores

membre

Un tutoriel passionnant, surtout quand on est attiré par le portrait, comme c'est mon cas.





Contacter le WEBMASTER

.::Mentions légales::.
Nicéphore préfère les pingouins !