Accueil
Reglement
Les cours
Le club photo
Psychologie a l'image
La retouche d'image
Expositions
Evènements / Agenda
Les Photographes
Galerie de photos
S'inscrire
Demande d'informations
Le bureau
Petites annonces
Liens
Forum
Aide en ligne
Cours de photographie par vidéo
Mon compte
Bannieres
Nous contacter
GALLERIE PHOTO
Franck TELLOSA

Grand gourou !

jeune photographe---------MDR j’ai débuté ma carière pro dans l’armée de l’air en 1967 comme photographe (5 ans) , apres un séjour à l’ecole nationnale de photographie je me suis installé dans les pyr.or ou j’ai crée un magasin a rivesaltes puis une petite entreprise de photographies aériennes, à la fois photographe et pilote j’ai pratiqué cette activité pendant 20 ans.Je suis un précurseur dans le domaine de la photographie aerienne a 360°.président fondateur de nicephore 66 j’ai voulu creer une dynamique de cours et d’echanges culturels pour tous,ceci a fins de donner a notre noble art la place qu’il mérite en roussillon.Ce metier m’a apporté beaucoup,il est temps d’apporter aux autres ma modeste contribution à l’image photographique. Cela fait maintenant 15 ans que je donne des cours bénévolement, y aura t’il 15 ans de plus? j’en doute--------------lol


Cliquer sur la photo pour agrandir

© Copyright Franck TELLOSA - Reproduction interdite sans l'accord du photographe -

Photo postée le : 03/03/2014
Photo vue : 592 fois.
Moyenne originalité: 9/10
Moyenne qualité technique: 9.5/10
Moyenne qualité artistique: 9/10
Moyenne générale: 8.83/10

Dans le haut-Vallespir, Prats de Mollo et certains villages du coin conservent une tradition typique qui attire de plus en plus de touristes de nos jours. L'idée est de jouer en une journée le passage de plusieurs villageois du statut d'ours au statut d'être humain civilisé. Cette tradition se déroule chaque année au printemps, et les acteurs sont particulièrement attentifs aux jeux à donner aux spectateurs.

Comment se déroule la journée

Tout commence par l'élection de quatre ours. Quelques jours avant la fête, les jeunes du villages se réunissent dans la salle des fêtes du village pour tirer au sort les quatre personnes qui auront l'honneur de jouer le rôle des ours. La sélection se fait par tirage aléatoire et on imagine évidement la déception des nombreux jeunes qui devront attendre un an de plus avant de retenter leurs chances. L'age pousse bien sûr les moins jeunes vers la sortie, remplacé systématiquement par la jeune génération.

Le jour dit, les quatre ours sont réunis dans un coin du village et "préparés". La tenue est traditionnelle : peau de bête sur le dos simulant la bestialité, bonnet de fourrure et surtout cirage sur toutes les parties du corps à l'air : visage, bras. On les munit d'un long bâton également. A partir de ce moment, ils sont prêts et les quatre ours sont propulsés dans les rues du village accompagné des cris de chasseurs locaux et les tirs de leurs fusils (en l'air, bien sûr !)

Le jeu consiste pour les ours à faire le spectacle parmi la population. Toute la matinée, ils vont au devant des villageois, en particulier des jeunes filles, et les entraîne dans une danse ou le bâton va être passée de l'ours à la personne ciblée. La victime se doit de rentrer dans le jeu en acceptant également de faire le spectacle, la danse se terminant toujours par une embrassade forcée, se qui enduit la victime de cirage... Tout le jeu de la matinée consiste donc à recevoir (ou éviter !) le cirage sur les joues !

Vers la fin de la matinée, après avoir couru dans tout le village, les barbiers entrent en scène. Il s'agit d'une horde de villageois déguisé en blanc des pieds à la tête, armés de bâtons et de haches et qui ont pour but d'isoler les bêtes sur la place du village, les ligoter sur un siège pour pouvoir enfin les raser à l'aide des haches, simulant le passage de la bestialité à l'humanité.

La fête se termine dans l'allégresse autour de danses effrénées ou anciens ours, barbiers, villageois et touristes se mêlent.

Origine de la tradition

Cette fête est ancestrale, elle reproduit une légende séculaire qui veut qu'un ours vivait dans les forêts du Vallespir et enleva un jour une bergère. Une battue fut organisée et l'ours capturé. Escorté par les chasseurs, l'ours fut suivi par la cobla et la population du village. Sur la place centrale, les chasseurs mimèrent le combat et la capture de l'ours. Mais ce dernier parvint à s'enfuir et emporta avec lui une jeune fille de la foule. Après une longue course poursuite, l'ours à nouveau capturé fut finalement tué et se transforma alors en homme.


Photo Précédente Retour à la liste des photos Photo Suivante


Commentaires des internautes

Ajouter un commentaire
Posté le 03/03/2014 par Fanfan66
inactif depuis 30 jours;
Originalité: 9/10
Qualité Technique: 9/10
Qualité Artistique: 9/10

Oh le beau Nounours Ce n'est pas facile de prendre des photos dans ce contexte d'attention continuelle A tout moment o,n peut être couvert de Suie,de farine 

La photo est bonne Format carré bien choisi pour ce portrait plein format La lumière sur la peau noire,sa chevelure laineuse Les yeux que l'on imagine clairs Le N et B bien choisi J'aurai peut être mis la photo toujours en N et B mais en gardant la couleur des yeux Mais ce n'est qu'une suggestion....

Posté le 04/03/2014 par Teopgun
inactif depuis 30 jours;
Originalité: 9/10
Qualité Technique: 9/10
Qualité Artistique: 9/10

des contrstes puossés, un cadrage un peu serrédonnent une certaine puissance à ce cliche

Posté le 04/03/2014 par francine terrier
inactif depuis 30 jours;
Originalité: 9/10
Qualité Technique: 10/10
Qualité Artistique: 8/10

Pas évident de réussir une photo de face surtout avec la foule! Une sortie Nicephore bien sympa à refaire.

Posté le 04/03/2014 par Jean-Pierre Mixeras
inactif depuis 30 jours;

UN PETIT COMMENTAIRE POUR MON RETOUR,J AIME CE PORTRAIT PRIT AU VIF SANS POSE PREALABLE,UNE DEUXIEME AVEC LES YEUX EN COULEURS POUR VOIR .....

Posté le 04/03/2014 par christine roy
inactif depuis 30 jours;
Originalité: 9/10
Qualité Technique: 10/10
Qualité Artistique: 10/10

Prise de vue risquée car à tout moment on peut se retrouver avec le nez en sang dans la bousculade...bravo au reporter pour son courage et sa témérité...lol





Contacter le WEBMASTER

.::Mentions légales::.
Nicéphore préfère les pingouins !