Accueil
Reglement
Les cours
Le club photo
Psychologie a l'image
La retouche d'image
Expositions
Evènements / Agenda
Les Photographes
Galerie de photos
S'inscrire
Demande d'informations
Le bureau
Petites annonces
Liens
Forum
Aide en ligne
Cours de photographie par vidéo
Mon compte
Bannieres
Nous contacter
GALLERIE PHOTO
Franck TELLOSA

Grand gourou !

jeune photographe---------MDR j’ai débuté ma carière pro dans l’armée de l’air en 1967 comme photographe (5 ans) , apres un séjour à l’ecole nationnale de photographie je me suis installé dans les pyr.or ou j’ai crée un magasin a rivesaltes puis une petite entreprise de photographies aériennes, à la fois photographe et pilote j’ai pratiqué cette activité pendant 20 ans.Je suis un précurseur dans le domaine de la photographie aerienne a 360°.président fondateur de nicephore 66 j’ai voulu creer une dynamique de cours et d’echanges culturels pour tous,ceci a fins de donner a notre noble art la place qu’il mérite en roussillon.Ce metier m’a apporté beaucoup,il est temps d’apporter aux autres ma modeste contribution à l’image photographique. Cela fait maintenant 15 ans que je donne des cours bénévolement, y aura t’il 15 ans de plus? j’en doute--------------lol


© Copyright Franck TELLOSA - Reproduction interdite sans l'accord du photographe -

Photo postée le : 04/02/2007
Photo vue : 502 fois.
Panoramiques en aérien , effectués avec une chambre alpa 360°. Il semblerait que j’ai été le second dans le monde à rèaliser ce type de prises de vues en aérien
Le premier étant Emile Shultes un suisse. La gagure était de taille pour une petite entreprise, l’appareil côutait l’équivalent de 15000 euros l’hélicoptére quant à lui 1000 euros de l’heure. Il était ors de question de se tromper dans les réglages et j’avais pas droit à l’erreur. De plus tout etait compliqué dans ce type de photos, le numérique n’existait pas encore. Le négatif pour un 360° faisait 40cm. Je me souvient de la tète du chef de labo, de ce qui était le plus gros laboratoire pro du sud de la France lorsque je lui ai emmené des tirages à faire, le pauvre !!! il y a passé une journée. Le résultat était cependant incroyable un panneau de 12 mètres de long , d’ailleurs un de ces panneaux est resté des années durant au palais des congrès de Narbonne.
A cette occasion on m’avait monté non pas en hélicoptére mais en grue a 50 mètres d’altitude, dans une nacelle au dessus des toits de la ville. Et oui !! à cette époque j’étais le photographe des altitudes, à la fin d’ailleurs de mon activité on ne faisait appel à moi que pour les prises de vues dangereuses et compliquées, cela m’agacé quelques peu, il est d’ailleurs à noter qu’étant pilote j’avais effectivement la corde sensible du savoir faire aéronautique, et quand on voyait la somme de travail administratif pour obtenir les autorisations de certains types de PDV c’étais plus que nécéssaire. En ce qui concerne l’expérience 360°. Je me souvient d’une photo prise au Canigou, imaginez vous les pieds balan à la porte de l’aeronef ètre obligé de vous pencher avec votre appareil et son mat qui pèse 30kg et que je descendais sous les patins. Il est à noter qu’a l’occasion je faisais de la musculation pour pouvoir tenir mon appareil dans de bonnes conditions (véridique). Parfois en photos faut se donner les moyens de----.et ça n’a rien a voir avec la technique photographique mais c’est un complément indispensable. Bien entendu j’étais attaché, ne pouvant pas prendre de parachutes à cause des risques d’ouverture intempestive, et il ne faut pas oublier que le rotor principal n’était pas loin. Bref !! sur le Canigou j’ai eu franchement peur, car lorsqu’on photographie la terre vu d’en haut pas de problèmes, c’est plat. Mais il en va tout autrement quand vous êtes a la verticale d’une paroi en montagne, cela fait des décharges électriques dans une partie du corps que je ne nommerais pas. La aussi je passais un peu pour un fou chez mes colégues, mais pas les journalistes qui eux se régalaient de me voir et de me prendre en photo, ce qui m’a valu quelques articles locaux et nationaux, et même une lettre de félicitations du ministre de la culture (Jack-Lang à l’époque) ainsi que du PDG fondateur du club-méditerranée pour qui j’avais réalisé quelques trucs. Cependant cette expérience certes intéressante comporte de ma part un petit regret. En pratiquant je me suis très vite apperçu qu’en effectuant des PDV verticales ou ont avait les métrés et un panoramique total de paysages aérien et sol on pouvait peut être réaliser des œuvres en 3d. Imaginez vous un peu si vous aviez une vue de votre village ou de votre quartier, et si vous pouviez rentrer dans les rues et les maisons !!.
Cette technique est actuellement en train de se réaliser grace a certains logiciels et l’informatique, mais pour le moment au sol. Peut être ne verrais-je pas ces fabuleuses réalisations mais les plus jeunes oui !!
Voilà je voulais vous raconter cette histoire et cette expérience qui à maintenant « déjà » vingt ans
Photo Précédente Retour à la liste des photos Photo Suivante


Commentaires des internautes

Ajouter un commentaire
Posté le 27/05/2007 par Boubacar Roamba
inactif depuis 30 jours;
super cette photo rien a dire .




Contacter le WEBMASTER

.::Mentions légales::.
Nicéphore préfère les pingouins !